Impression, soleil couchant

Aborder l’espace d’un appartement comme espace d’exposition est un glissement qui correspond à nos pratiques artistiques, celle du déplacement en particulier, du décalage aussi, de la confusion, du mélange des genres. Ni duo, ni solo, nous intervenons ensemble, pour et à l’encontre, imaginant des protocoles, des formes, des positions qui se figent dans le cadre de l’exposition, comme un instantané d’une relation étrange, d’un dialogue en échos, d’une expérimentation floue. La finalité n’est pas de produire des œuvres mais une succession d’éléments, éphémères ou non : textes, formes, objets, affiches, sons, images, cartons d’invitations, vidéos… Qui documentent avec plus ou moins d’adhérence une réalité – avec le temps – de plus en plus fictive.Nous déménagerons donc… Avec nos affaires.Il a fallu discuter, beaucoup, pour savoir comment et pourquoi, échafauder des scénarios, inscrire cette occupation inédite dans notre histoire.

On a conclu, à la manière de signer un bail : On laissera l’appartement blanc.
On y punaisera nos souvenirs, nos références, nos images… À la manière d’un plan sur un mur avant travaux, à la manière de posters pour décorer nos chambres, à la manière d’une carte avant de partir à l’aventure, d’un cartel à côté d’une œuvre. Pas de peinture mais un papier peint éphémère, des impressions…

Impressions sur la feuille, impressions sur une histoire de l’art qui se mêle aux nôtres, impressions autour.

Noir et blanc – la mémoire est grise.

Une bande sonore unique qui se diffuse depuis une pièce. Des lumières électriques d’intensités alternées comme autant de fines variations – d’éclairages différents. Des chaises de différents styles, peintes en blanc et disposées çà et là dans les espaces, laissent en suspens leur statut : chaise ou œuvre – à la discrétion du visiteur.

Nous habitons là, nous sommes là, nous ne sommes pas là. Nous n’habitons pas là.
Ceci est de l’art. Ceci n’est pas de l’art.

Pierre Beloüin et P-Nicoas Ledoux

////////////
Bande sonore : BlackNox
: « We don’t believe in Heaven… »
Album à paraître au mois de juin en vinyl chez Optical Sound / Emmetrop (OS.066).
///////////

Dans le cadre du festival ONE+ONE#6, “Ghost Riders” tribute to Alan Vega
http://artandrock.event.free.fr/spip/spip.php?article2

EXPOSITION DU 18 AVRIL AU 23 MAI 2015
www.interface-art.com

Advertisements